27 juin 2011

VENGEANCE

Ça y est, je recommence à écrire par ici. Il n'est pas trop tôt me direz vous, mais je n'aime pas la tournure que prend ce blog. Simplement parce que je ressens le besoin de m'épancher lorsque quelque chose ne va pas. Et quand tout va bien, je ne vous fais pas part de ce qui se passe. Donc ce qui veut dire que depuis ma dernière note, tout allait bien. En fait, pas tout à fait. Ça allait, mais il m'est arrivé quelques galère. j'essaierai de vous raconter cela plus tard.

Aujourd'hui, ce que j'ai envie de vous dire, c'est qu'il y a une sorte de dictaure à la maison une règle non écrite, non dite, mais à appliquer sous peine de remontrances et de soupe à la grimace.

Un soir, alors que je rentrais du boulot à la maison avec les filles, j'ai profité d'un moment d'accalmi pour aller ramasser le linge qui séchait dehors dans la cour. Mais à un moment, j'ai remarqué qu'un vêtement de Naomi avait été étendu négligemment sur la corde. je me suis dite quand même que Him n'avait pas fait attention et qu'il était pressé sans doute, mais au fure et à mesure que j'enlevais le linge, je remarquais qu'il y en avait un autre : un vêtement à moi mis de n'importe quelle manière. J'ai de suite compris le message, ni Naomi ni moi n'avons remis nos vêtements dans le bon sens afin que monsieur puisse étendre tranquillement sans avoir à remettre les habits à l'endroit. Piquée à vif, je me suis dite que sur ce coup là il faisait fort, alors j'ai décidé de faire la même chose pour lui dès que j'étendrai le linge.

Ce que je fis rapidement. dans la prochaine machine, il y avait ses caleçons que monsieur n'avait pas pris la peine de remettre à l'endroit, alors je les ai étendu à l'envers, ainsi que certains de ses t-shirts. Il nous fait croire que nous sommes les seules à ne pas remettre le linge à l'endroit alors je vais lui prouver le contraire. Les habits du Petit Homme y sont passés et les siens aussi sur plusieurs machines.

Et ce midi, alors que je l'appelais, je remarquais qu'il me faisait la gueule. Alors je lui ai demandé ce qui n'allait pas et là, il m'a dit que non, ce que je faisais n'était pas cool, sans compter que ce matin j'avais laissé un message sur la table disant : "sac de sport de Naomi" afin de rappeler à cette dernière qu'il fallait qu'elle prenne son sac de sport et que si jamais elle n'y pensait pas, que lui verrait le mot et qu'il le lui rappellerait. Ben non, c'est pas cool parce que je n'avais pas écrit un mot tendre pour lui. Je n'ai pas écrit de mot tendre pour lui parce que ce matin j'étais pressée, que je me tape plus d'une heure de bouchon pour aller travailler et que lorsque j'arrive au travail, la première chose que je fais c'est de lui envoyer un texto pour lui dire que je l'aime et que, si je suis au bureau, je lui envoie même un mail. Ce qui a été le cas ce matin. Alors que pour monsieur, es mails, les mots doux, il ne fait plus rien.

Donc voilà, pour des conneries, voilà comment est rythmé notre couple. C'est fatiguant, épuisant et je n'y répondrais pas. S'il veut me faire la gueule ce soir, il me fera la gueule. tant pis. Je n'ai pas que ça en tête. Pour le linge, je n'ai fait que répondre à sa provocation, et pour le mot de ce matin, ben si les messages et les mails ça ne lui va pas, ben il n'aura plus rien. Comme ça il n'y aura plus de critique à faire.

Et vous voyez, le pire, c'est que je ne suis même pas en colère! Je suis juste blazée. Et c'est fou, parce que lorsque hje regarde de plus loin, je me rends compte que l'on commence à devenir comme ces vieux couples aigris par la vie où l'homme ne décide plus de quoi que ce soit et se tais dès que sa femme l'ouvre sous peine d'avoir les foudres de cette dernière (en ce cas, l'homme ce serait moi) et la femme, excédée, à toujours tout critiquer, à utiliser les mots "toujours, jamais, à chaque fois..." (ce serait lui).

Il provoque, je réponds et à juste titre, c'est tout.

Posté par evanescence974 à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur VENGEANCE

Nouveau commentaire